Retrouvez tous les mercredis à 21h00 le tirage du loto et le jeu Le Mur des Étoiles.
Un dimanche sur deux à 14h00 retrouvez les répétitions de Danse avec une étoile chez xfabienx31 !
Papillon.I: Vive moi
Connexion
Pseudo :
Mot de passe :
Enregistrer : 
Radio


Étudiant de la semaine
Employé de la semaine
Ministre de la semaine

 [U★U] Messages des ministres 


Fondateur
Fondateur

Étoiles  99999

Confrérie 


Ven 15 Jan - 11:28

Rappel du premier message :

Demain le recrutement ministre commence, les ministres vous ont préparé des messages pour vous dire ce que c'est d’être ministre.
Message de Debuci :

Outre les qualités de polyvalence, d’organisation, de réactivité ou d’impartialité requises, être ministre à l’Université Universelle c’est avant tout faire partie d’une équipe. Cette condition pouvant paraître assez anodine est en réalité primordiale.
Faire partie d’une équipe, c’est savoir faire preuve de solidarité dans les nombreuses tâches à accomplir. Faire partie d’une équipe c’est aussi pouvoir s’intégrer en étant à l’écoute des autres membres de la Direction. Faire partie d’une équipe c’est encore prendre des initiatives en faveur de l’Université et de sa prospérité. Enfin, faire partie d’une équipe c’est agir non pas dans son propre intérêt mais dans celui de tous et savoir partager les responsabilités en cas d’échec ou de réussite.
En définitive, être ministre à l’Université Universelle c’est également beaucoup de fierté, de plaisir et de très belles rencontres, il ne faut tout de même pas l’oublier !
Message de Deto :

Devenir ministre à l’Université Universelle, c’est se lancer dans une expérience étonnante et enrichissante. Avant tout, un ministre est une personne disponible et capable de se rendre disponible lorsqu’il le faut. Un ministre fait partie d’une équipe, doit écouter son équipe et faire preuve d’entraide : il n’effectue pas uniquement son travail, il aide également les autres ministres dans leur travail. L’impartialité est de rigueur chez un ministre : il se doit de faire la part entre ses relations personnelles et son rôle ainsi que d’avoir les mêmes rapports entre les membres qu’il n’apprécie pas et ceux qu’il apprécie. Un ministre doit être calme et réfléchi en toute circonstance : il ne doit jamais s’emporter. Outre les devoirs d’un ministre, j’ai pu apprendre beaucoup de choses dans ce poste et m’approprier les valeurs de l’Université Universelle. Il ne s’agit pas de se mettre en avant ou d’établir une dictature, mais d’effectuer des actions utiles et primordiales pour l’organisation : le travail agréable comme désagréable doit être réalisé dans les mêmes conditions et les mêmes temps malgré la démotivation. Un ministre ne doit jamais penser à ses propres intérêts mais à ceux du RPG. Il est donc nécessaire pour un ministre de s’organiser entre l’Université Universelle, ses études et ses activités extérieures. Au-delà de l’université le poste de ministre n’apporte pas seulement du travail et des inconvénients. Il y a plus d’un an, lorsque j’ai participé au recrutement ministre, je ne m’attendais pas à une expérience aussi merveilleuse. Je ne connaissais personne parmi les ministres à cette époque et pourtant, j’ai créé de réels liens d’amitié auxquels je ne m'attendais pas. Si on le veut, on peut s’intégrer facilement dans l’équipe mais il faut le vouloir. Être un ministre, c’est surtout une expérience humaine, il ne faut pas l’oublier.
Message de Tiphalie :

L’Université Universelle est une communauté qui nous apprend bien plus de choses qu’on ne l'imagine comme des valeurs et du savoir vivre. Être ministre, c’est approfondir l'expérience du virtuel, c’est vivre une réelle aventure qui, lorsqu’elle est convoitée par notre envie, devient encore plus magique qu’un simple jeu sur un ordinateur. Être ministre, c’est avoir trois qualités fondamentales : la Tolérance qui est le sens de la compréhension et de l’indulgence,  l’Altruisme qui est le sens de l’écoute et de l’aide envers quiconque ainsi que la Fraternité qui est le sens de la camaraderie et de l’union. Comme le souligne les trois premières lettres de ces qualités fondamentales : « TAF », un ministre doit travailler. Il doit travailler avec impartialité et organisation, être disponible quelle qu’en soit sa motivation, doit toujours faire preuve de régularité mais aussi de dignité pour le poste qu’il occupe et les responsabilités qui en sont les conséquences.
Mais devenir ministre, ce n’est pas oublier qui on est, c’est grandir. On ne s’oublie pas, on se réinvente. On apprend des valeurs humanistes, on apprend à agrandir notre ouverture d’esprit, et avant tout à partager. L’Université Universelle, quel que soit le rang, a comme notion principale le partage. Devenir ministre, ce n’est pas le poste, c’est la profondeur qu’on souhaite donner à notre engagement pour cette communauté, mais aussi vouloir apprendre de cette aventure et vouloir évoluer un peu plus.
Message d'Emperia :

Traiter les présences, distribuer les étoiles, mettre à jour le planning, assurer l’activité au sein de l’université, inspecter les commerces et les résidences, traiter les demandes de fraternité, les achats d’aménagements et les paiements de loyer, gérer les recrutements et suivre la progression des employés, et parfois écrire des dissertations sur ce qu’implique le rôle de ministre, tout cela en étant juste, pondéré, autonome et responsable; la liste ne sera jamais exhaustive. Les tâches d’un ministre paraissent nombreuses mais elles ne représentent que la pointe de l'iceberg. Il faut d’abord se rappeler que même si tout le travail est accompli sur une base volontaire, il ne s’agit pas que d’un simple passe-temps et de nombreux sacrifices sont de mise, sachant que certaines semaines, les ministres travaillent autant d’heures que des employés à temps plein. En toute franchise, lorsqu’une partie de mes vacances se résume à faire les présences jusqu’à 5h du matin (et à apprendre le pseudo de 3,1415926535897 par cœur), puis à me faire réveiller à 9h du matin par une alarme me rappelant qu’il est bientôt l’heure de me rendre au cours test planifié la veille (gracieuseté de mon ami le décalage horaire), il m’arrive de me demander ce que j’avais bu au moment d’accepter ce poste et, conséquemment, les corvées qui s’ensuivent. Cependant, ces moments de doute sont aussi rares que les fois où Deto n’est pas ministre de la semaine parce qu’au final, être ministre est un processus d’apprentissage (je le pense réellement; référez-vous à Rozelie pour apprendre à faire des suçons) dans lequel de nouveaux véritables amis vous attendent. Si, initialement, le poste de ministre semble accablant et coûteux en temps, l’ardeur de la direction tout comme des employés et des étudiants de l’université font de cette aventure une expérience agréable qui en vaut la peine. Avec de la motivation, une certaine disponibilité, et un brin de douceur (Nostela vous apprendra), chaque seconde au sein de l’équipe passera sans même que vous vous en rendiez compte.
Message de Rozelie :

Devenir ministre, c’est une course, non seulement de vitesse mais aussi d’orientation car il faut savoir où l’on met les pieds. C’est un marathon, il faut du souffle et de l’endurance pour franchir la ligne d’arrivée. C’est un véritable entretien d’embauche où chaque pas peut soit vous rapprocher de votre objectif soit vous écarter de la compétition.
Quelles sont les qualités requises pour devenir ministre ? Eh bien, il faut tout d’abord être motivé, car sans motivation, vous ne tiendrez pas longtemps. Il faut croire en soi. C’est une compétition, manquer de confiance en soi et en ses capacités, c’est donner une chance aux autres de vous surpasser et vous risquer de perdre toute crédibilité.
Vous devez être capable de formuler des avis nets et précis fleuris d’exemple.
Lorsqu’on devient ministre, on développe automatiquement des talents cachés, vous deviendrez réellement plus autonome, organisé et vous développerez votre sens critique.
Comme dans tous les métiers, il y aura toujours une partie de travail ingrat. Ne le laisser de côté, car chaque tâche à son utilité et chaque utilité à son ministre. Il y aura toujours des personnes que vous ne pourrez pas sentir, employés ou élèves. Il va pourtant falloir faire abstraction de vos préjugés dans le noble but de rester impartial.
N’oubliez pas que c’est une opportunité qui se présente rarement, vous travaillerez en équipe, vous ne serez jamais tout seul, tous les ministres seront là pour vous épauler. C’est une aventure que je vous souhaite de vivre.
Message de Nostela :

Cela est très difficile de vous faire partager ce que vous pouvez vivre en tant que ministre car cette expérience change d'une personne à l'autre. Peut-être que vous allez détester de devoir passer un test de professeur ou plutôt maudire lorsque vous aurez des présences à valider ou encore de travailler très tard le soir pour afficher les résultats de l’événement passé. Le ministre a beaucoup de pouvoir, mais il n'en a pas moins d'obligations et le fondateur sera là pour vous le faire rappeler. Il est évident qu'on prend du plaisir à faire ses tâches de ministre, mais ce n'est pas tout les jours facile. Alors qui est le moteur dans tout ça pour nous faire rester et parfois même se surpasser ? Tout dépend là encore de vous, beaucoup d'entres nous essayent de s'entraider entre ministre, en se partageant une tâche difficile, ou un petit coup de blues par rapport à des membres de l'université qui nous considèrent parfois comme des robots. Cela joue beaucoup de discuter entre nous et essayer de résoudre les problèmes ensemble. Bien sûr on se taquine un petit peu parfois (on peut pas être toujours tout doux, ça y'a que mon chat Doudou!) mais on est avant tout une bande d'amis, alors c'est normal qu'on se chamaille ! Les autres membres nous donne aussi beaucoup d'énergie ! Moi par exemple, je suis toujours heureuse d'accueillir une nouvelle Lolly parmi nous et de l'a voir s'éclater dans notre université à se rendre en cours, se créer sa petite bande d'amis et participer peut-être aux événements ! Alors si vous voulez tenter l'aventure, j'espère que vous aussi vous allez vous créer des souvenirs unique, tout comme nous, mais ça, ça dépend de vous !


Dernière édition par Clement-91 le Mar 19 Jan - 18:51, édité 9 fois

Ancien ministre
Ancien ministre

Étoiles  3783

Confrérie 


Ven 15 Jan - 23:17

Cher Arteo,

C'est avec une bien grande tristesse que je vois que, même en étant totalement absent et en ne mettant plus un pied à l'Université, mon pseudo est encore prononcé à tout va et que des histoires (vieilles d'au moins plusieurs mois !) ressortent maintenant. J'avais pourtant espéré, en démissionnant, être loin de ces puérilités. C'est triste de devoir venir se justifier après un mois d'absence et ça montre globalement l'ambiance qui règne au sein de cette communauté, définitivement haineuse à l'image de chuwawaceddd mais aussi de Clement-91 que j'aurai imaginé plus en retrait, sinon plus intelligent pour ne pas se laisser prendre au jeu.

> Ton pseudo n'est pas prononcé à tout va pour rien. Tu as espérer être loin de ces puérilités ? Bien, reste loin, très loin, si tu n'avais rien à te reprocher, tu ne viendrais pas t'expliquer ici. Quant à l'image haineuse, il me semble que tu nourris et que tu te nourris de cette haine. Donc Clément serait intelligent en se mettant en retrait ? Bien, fais preuve d'intelligence et garde tes distances entre ton venin et nous.

Puisqu'apparemment on me classe d'emblée dans une secte, je me dois donc d'expliquer que, d'abord, cette secte semble active dans les mémoires des gens et surtout dans celle de Clement-91 puisque c'est lui qui met un mot sur notre groupe d'amis (Vous vous souvenez "groupe d'amis" c'est ce qu'avait répondu une ministre à la question "qu'est-ce que l'appel principal ?"). Toujours active, et pourtant je ne viens plus à l'université, Jules est de plus en plus absent, tout comme omiley ce qui laisse véritablement un doute sur l'existence de cette secte. A moins que l'on soit devenu des incontournables de l'université, à tel point que l'on se retrouve dans des topics totalement inutiles et où l'on a rien à faire ?

> Arrête de faire croire à tout le monde qu'on te prend pour le centre du Monde, c'est ridicule et faux. Si votre secte n'était pas active, nous n'en serions pas là. Oui l'appel principal est un groupe d'amis, il n'y a qu'une personne qui n'a pas réellement d'amis dedans et qui passe son temps à critiquer qui peut se permettre de dire l'inverse. Incontournable ? Non mais tu te prends pour le Roi de la jungle ?

Par ailleurs, il me semblait avoir été clair quant à mes désaccords sur les caractéristiques de l'appel principal. Ce n'est certainement pas le faux-vrai-râteau de Cédric (vous savez, celui qui va devenir ministre par lèche-cul) qui a été à l'origine de ma haine. C'est plus complexe. S'il fallait définir l'appel principal, le mot hypocrisie serait sûrement un mot central. Hypocrisie, mais aussi critiques (parfois dures et sévères, dont même certaines sur Cédric en personne lorsque l'une des rares fois je suis venu dans cet appel, ce qui a d'ailleurs causé mon absence de plus en plus totale de cet appel) et ragots stupides/inutiles en tout genre.

> Tu veux parler de Cédric aka chuwawacedddd, bien. Parlons-en. Si je devais qualifier Cédric en quelques mots, je dirai qu'il est gentil, honnête, altruiste et bien pensant. Prends-en de la graine car le qualifier d'hypocrite alors que tu es le 1er à parler dans le dos de tout le monde, c'est clairement de l'ironie. Quand tu oses lui dire qu'il sort avec nous IRL pour monter dans notre estime, tu te trompes. Tu n'as pas la science infuse. Cédric est ce qu'on appelle un ami. C'est un concept très flou pour quelqu'un comme toi qui te nourrit de la théorie du complot. Si un jour j'ai besoin d'un lèche-cul, j'appellerai mon labrador Arteo.

Ensuite, puisque Clement-91 dit que je suis un élément quasiment central de cette secte (dont l'existence a déjà été mise en doute : une secte sans son élément central c'est étrange, non ?) sauriez-vous m'expliquer pourquoi, lorsque j'étais encore ministre et moins proches de Jules, Omiley, Hugw, Labapa, et les gens cités précédemment par Clement-91, les critiques envers le corps ministériel et le fonctionnement de l'université étaient déjà présentes notamment aux réunions ? C'est bien que je ne suis en rien l'investigateur de ce groupe d'amis et que je n'ai en rien monté la tête à qui que ce soit. Si qui que ce soit veut se présenter au recrutement il peut le faire : je peux en tous points comprendre cette volonté de devenir ministre. Toutefois, cette discussion reflète malheureusement bien ce qu'est être ministre. Peut-être que ce texte est en fait ma perception des choses de ce qu'est un ministre ? A méditer.

> Ce sont deux choses distinctes votre secte et la critique du corps ministériel. Tu n'as pas monté la tête de qui que ce soit ? Tu n'as jamais essayé de convertir LittleMiel à ta doctrine de la putasserie d'Emperia ? Cette discussion ne reflète pas ce qu'est être ministre, elle reflète juste la profondeur de ta débilité et de l'hypocrisie que toi-même tu dénonces.

Dommage que, en l'absence d'arguments, on émette des liens hypothétiques (et faux) pour se justifier sur des éléments que l'on ne veut pas reconnaître comme véridiques. J'espère ne plus avoir à entendre parler de moi, sachez ne plus vivre dans le passé.

> Nous parlons très rarement en l'absence d'argument, par contre, il est étrange que quand on te pose des questions, tu nous répondes "Tu ne mérites pas ma réponse". Où est l'argument ?



Pour conclure, je dirai que tu es comme un parti politique qui se plaint du système mais qui en profite. Je trouve ça dégueulasse que tu tentes comme tu le fais de monter les gens contre Cédric, et faute d'y arriver, de monter Cédric contre les autres.
Si nous recrutions les ministres en fonction de leur léchage de cul, ne pourrait-on pas dire dans ce cas que Robibi avait raison ? Et que nous t'avons engager simplement pour ton orientation sexuelle et pas pour tes compétences ? Si tu continues d'affirmer que Cédric sera ministre parce qu'il lèche le cul (ce qui est faux, ça s'appelle de l'amitié), alors tu confirmes mon hypothèse.

Ancien ministre
Ancien ministre

Étoiles  5395

Confrérie 


Ven 15 Jan - 23:20

Cette affaire nous aura au moins apporter une réponse : le rose est une MALADIE !!!

Étudiant
Étudiant

Étoiles  540

Confrérie 


Sam 16 Jan - 12:37

Je me rend compte de ce que c'est être Ministre à l'Université Universelle mais je vais quand même tenter ma chance pour l'être.

Étudiant
Étudiant

Étoiles  4

Confrérie 


Sam 16 Jan - 12:51

#4XeLpRéSiiD3nT
Page 3 sur 3