Retrouvez tous les mercredis à 21h00 le tirage du loto et le Mur des Étoiles.
Papillon.I: Vive moi
Connexion
Pseudo :

Mot de passe :

Enregistrer : 

Étudiant de la semaine
pet!teombre
Employé de la semaine
thierry0007
Admin de la semaine
OWB

 Édition spéciale - Le mercredi de la philosophie 


Ancien ministre
Ancien ministre

Étoiles  8649

Confrérie 


Jeu 7 Jan - 12:55
Bonjour à tous,

Exceptionnellement ce mercredi, 1 an après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hypercacher, je vous propose un sujet spécial. Vous avez toute la semaine pour écrire vos arguments.
Votre argumentation devra se baser sur une bonne organisation de la pensée avec des arguments pertinents, des citations pourront être un plus. Une argumentation peut se faire en 5 lignes comme en 30 lignes.

Une correction y sera apportée à la fin de la semaine si vous le demandez.

Les 3 meilleurs argumentations seront récompensées :
1er - 20 étoiles Étoile
2ème - 10 étoiles Étoile
3ème - 5 étoiles Étoile

Une étoile Étoile de participation sera donnée à tous ceux qui auront fait l'effort de réflexion.

Sujet spécial - Peut-on rire de tout ?

Bon courage !

Étudiant
Étudiant

Étoiles  594

Confrérie 


Ven 8 Jan - 19:04
                                  
                                Peut-on rire de tout ?                                                                       







Avant de savoir si l'on peut rire de tout, il faut déjà savoir et comprendre ce qu'est le rire.
Rire est un réflexe. L'on peut rire car l'on est témoin d'une chose ou d'une parole humoristique. L'on peut dire d'un chatouillement. Mais l'on peut aussi rire à cause d'un stress ou d'une fatigue. Lorsqu'un individu tombe devant vous, il est scientifiquement prouvé que votre premier reflex : c'est de rire. Le philosophe René Descartes associe quant à lui le rire à l'admiration. Le philosophe antique Aristote va même jusqu'à avancer ce propos désormais célèbre « Le rire est le propre de l'homme. »
L'homme rit, et ceux depuis ses quatre / cinq mois. C'est un fait irréfutable et incontrôlable. En effet, les expressions ne manquent pas pour qualifier le rire de l'homme : il est « plié » de rire, il « éclate » de rire, il se « tord » de rire…
Rire n'a jamais fait de mal à personne. Mais peut-on vraiment rire de tout ? N'y a-t-il pas une limite imposée moralement ou légalement ? En réalité, rire n'est pas qu'un simple réflexe, le rire peut être interprété comme une moquerie, une forme de confrontation non-violente. La question que nous nous posons n'est pas seulement « Peut-on rire de tout ? » mais également « Peut-on faire rire de tout ? ». Pour rejoindre l'actualité, l'humoriste Dieudonné a eu des sanctions pénales par les services judiciaires. Toujours dans cette triste actualité, le journal satirique Charlie Hebdo n'a pas été sanctionné par un tribunal mais par des fanatiques religieux souhaitant faire violence à un symbole fort de notre pays : la liberté d'expression.
Mais ne nous y méprenons pas, la liberté d'expression n'est pas si forte que cela en France. D'après le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières la France n'est qu'à la 39ème position des pays favorisants le plus la liberté de la presse.



En France l'on peut rire et se moquer d'une religion, d'un gouvernement, d'une association, d'une organisation... Mais l'on ne peut pas s'attaquer à quelqu'un. L'on peut dire « le gouvernement est vraiment qu'une bande de clampin » mais l'on ne peut pas dire « le président de la République n'est qu'un clampin ». C'est ni plus ni moins, la loi. Alors « on peut rire de tout mais pas avec tout le monde » comme disait ironiquement l'humoriste Pierre Desproges.
Alors dans ce cas-là non l'on ne peut pas rire de tout. Comme l'explique le philosophe allemand Max Stirner « La liberté est toute la liberté un morceau de liberté n'est pas la liberté ».



En revanche, moralement, l'on peut se demander se moquer d'un ton ironique n'est pas une forme de violence verbale. Et comme toute violence, la violence verbale n'est pas un concept clef de la morale « parfaite », vous en conviendrez.
De sorte, l'on peut se demander si rire n'est pas une forme de dé-dramatisation. Ironiser une situation c'est la rendre ironique, drôle. Chaque année depuis cinq ans les associations SOS Racisme et UEJF organise l'événement & l'émission télévisée « Rire contre le racisme ». Des humoristes viennent défendre ou s'opposer au racisme. L'émission est placée sous le signe d'une bonne humeur où toutes les communautés peuvent ironiser les préjugés ridicules auxquels ils sont confrontés chaque jour. Pour eux, oui l'on peut rire de tout, et c'est d'ailleurs la seule façon de vaincre le racisme et ce dont nous ne sommes pas sensé rire. Le journal satirique Charlie Hebdo continue également à faire sourire ses lecteurs même si ce sont des amis et des frères qui ont été abattu à leurs pieds.
Rire peut donc devenir une arme contre la violence et la misère. A ce sujet, l'écrivain Victor Hugo disait « Faire rire, c'est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu'un distributeur d'oubli ! »





Pour conclure, le rire est une arme contre la violence c'est vrai mais également une arme violente. Ce qui explique que le rire est une liberté que l'on doit protéger et dont on ne doit pas abuser.
Et je souhaiterais finir en partageant ce proverbe espagnol qui vous fera sans nul doute réfléchir : « Qui t'aime te fait pleurer ; qui te hais te fait rire. »


qbricep51  Nom

Étudiant en Cristal 6/6
Étudiant en Cristal 6/6

Étoiles  5248

Confrérie 


Sam 9 Jan - 20:12
Tout d'abord, pour savoir de quoi l'on parle, il me paraît important de mettre une définition du rire : Manifester une gaieté soudaine par l'expression du visage et par certains mouvements de la bouche et des muscles faciaux, accompagnés d'expirations plus ou moins saccadées et bruyantes.

Peut on rire de tout ? Je répondrais oui. Tout peut nous faire rire, que ça soit des choses choquantes comme les maladies, les handicaps, le terrorisme, le racisme que de chose stupide comme les grimaces, les blagues, les mimes... 
On peut rire de tout mais tout dépend des circonstances. Contexte familiale difficile, problème d'argent, problèmes sentimentaux. On peut donc rire de tout mais tout dépend du contexte.

Ancien ministre
Ancien ministre

Étoiles  8649

Confrérie 


Jeu 14 Jan - 0:18
Ce sujet est désormais clos. Merci pour votre participation, sans attendre, voici la liste des vainqueurs :

Confrérie 1er : qbricep51
Confrérie 2ème : Florent36478

Félicitations à vous 2 !

--

Pour ce sujet, "Peut-on rire de tout ?" Il fallait s'éloigner du contexte des attentats contre Charlie Hebdo. Oui nous parlons de liberté d'expression, mais y a-t-il une limite à la liberté ? Ce questionnement nous amène à penser à d'autres questions, car c'est le but de la philosophie, c'est remettre sans arrêt les choses en question : Peut-on rire de la mort ? Peut-on rire du handicap ? Peut-on rire de la pédophilie ? Peut-on rire du viol ? Peut-on rire de la pauvreté ? Peut-on rire de l'agression ? Dans un contexte légal, il n'y a pas de limite au rire.

Tandis que dans un contexte moral, votre humanité ne se permet pas de rire de choses qui vous trouble. C'est votre vécu qui vous façonne, vous ne vous autoriserez pas à rire de choses qui dans le passé vous ont blessé.

Je souhaite reprendre l'exemple de Dieudonné, a t-il été puni pénalement pour avoir rit DES terroristes ou pour avoir rit AVEC les terroristes ? A t-il été puni pour avoir rit DE la haine ou pour l'avoir INCITER avec humour ? A t-il été puni pour avoir rit DES médias ou pour DIFFAMATION ?

Merci d'avoir participé, d'autres sujets seront à venir !
Page 1 sur 1