Retrouvez tous les mercredis à 21h00 le tirage du loto et le jeu Le Mur des Étoiles.
Papillon.I: Vive moi
bibivava23: Jules et Folters vous êtes mignons
Connexion
Pseudo :

Mot de passe :

Enregistrer : 

Étudiant de la semaine
Hugw
Employé de la semaine
McTsuna
Intendant de la semaine
-Apocalypsee

 Médecine - L'hypothermie 


Étudiant
Étudiant

Étoiles  56

Confrérie 


Dim 23 Oct 2016 - 13:09
L'hypothermie



L'hypothermie, c'est la baisse de température interne (uniquement chez les animaux à sang chaud car les animaux à sang froid ne possèdent pas de température "de base" et peuvent donc réguler leur température interne afin de supporter des variations de températures). Chez les humains, l'hypothermie commence à 35°. Pour savoir si nous sommes en état d'hypothermie, il faut bien sûr ressentir les symptômes mais aussi mesurer notre température interne de notre corps à l'aide d'un thermomètre.


Les Symptômes 


Une hypothermie est caractérisée par des frissons, des engelures aux extrémités du corps (les doigts, les orteils, les oreilles), une baisse de la tension artérielle accompagnée d'une baisse du rythme cardiaque et un ralentissement de la respiration.



Les extrémités du corps


Lors d'une hypothermie, les premières parties du corps touchées par le froid sont les doigts, les orteils, les oreilles et parfois même le nez chez certains individus. Ces zones-ci sont les premières parties du corps touchées par le froid car ils ne sont pas capables de produire de la chaleur en quantité importante.



L'organisme


Pendant une hypothermie, on peut distinguer certains phénomènes dans l'organisme :  Au niveau du cerveau, on a l'état d'amnésie (perte de mémoire). L'hypothermie engendre aussi une vasoconstriction des vaisseaux sanguins au niveau du cœur, ce qui peut engendrer un arrêt cardiaque.


On remarque aussi un échange plus rapide au niveau des poumons : la respiration accélère. Pour l'intestin, il fonctionne au ralentit et à donc du mal à digérer, cela nous provoque des maux de ventre. Pour finir, la tension artérielle augmente et le pouls est plus rapide.




Traitement :


En cas d'hypothermie, l'individu doit être réchauffer PROGRESSIVEMENT, car, si les variations de températures sont trop intenses, cela peut provoquer chez l'individu des troubles du rythme cardiaque. Pour les cas les plus avancés d'hypothermie, on peut aussi envisager une réanimation.





Extra : 
Page 1 sur 1