Retrouvez tous les mercredis à 21h00 le tirage du loto et le jeu Le Mur des Étoiles.
Papillon.I: Vive moi
bibivava23: Jules et Folters vous êtes mignons
Connexion
Pseudo :

Mot de passe :

Enregistrer : 

Étudiant de la semaine
Hugw
Employé de la semaine
McTsuna
Intendant de la semaine
-Apocalypsee

 Médecine - La Schizophrénie 


Étudiant
Étudiant

Étoiles  0

Confrérie 


Sam 28 Jan - 14:38
Merci pour le cours

Étudiant
Étudiant

Étoiles  56

Confrérie 


Dim 25 Sep - 11:18
Médecine - La Schizophrénie



Définition :


La schizophrénie est une maladie neuro-développementale du cerveau.
Cela affecte les sentiments, les émotions, la pensée, les actes et les perceptions des individus qui en sont atteints.
Plus simplement, elle se caractérise en tant que perte de contact avec la réalité.
Les personnes souffrant de cette maladie ont aussi une espérance de vie qui diminue d'environ 20 à 25 ans que la moyenne. Cela est expliqué en partie par le suicide mais aussi en raison de risques élevés de maladie cardio-vasculaire.




Manifestations :


La maladie se manifeste par la présence de symptômes positifs, négatifs et désorganisations.
Les symptômes positifs sont des ajouts au comportement habituel de la personne. Il y en existe plusieurs types.
Tout d'abord, nous avons les Hallucinations.
Dans ce phénomène hallucinatoire, les schizophrènes peuvent entendre des personnes qui parlent ensemble, qui donnent des ordres ou qui commentent nos actions. Ces voix adoptent souvent un ton menaçant et accusateur ce qui procure au schizophrène une anxiété considérable.
Parmi les symptômes positifs, il y a aussi le symptôme de désorganisation qui occupe une place importante. On peut les distinguer avec l'incohérence du discours, des troubles de mouvement ou bien un comportement agité.
Les symptômes négatifs quant à eux sont la réduction ou l'absence des fonctions normales de l'individu.
Il peut s'agir d'une expression émotionnelle diminuée, une réduction des activités quotidiennes comme manger, se laver, dormir et une perte d'intérêt pour les interactions sociales.



Facteurs :


Au niveau des causes de risque de la schizophrénie, c'est plus souvent des facteurs génétiques.
Par exemple, un individu dont son père est atteint de schizophrénie est 10x plus susceptible d'avoir cette maladie que la population générale. Mais il existe d'autres facteurs comme un sombre passé de consommation de drogues ou même le fait d'être isolé socialement.




Traitement :



Il existe des médicaments comme les Antipsycotiques. Les Antipsycotiques sont des médicaments neuroleptiques.
Les antipsycotiques permettent de contrôler les hallucinations, délires et la pensée. Ils permettent aussi de diminuer le risque de probabilité de crise psychotique.
Par contre, ces médicaments ne sont pas sans risques ! Il y a des effets secondaires comme:


Le gain de poids, le dysfonctionnement sexuel, des difficultés à raisonner, des troubles du mouvement et des perturbations hormonales.




EXTRA :








Page 1 sur 1